Marie-Jacobé et Clémence Rouy, chiropracteurs à Auxerre

Douleur référée: Quand la cause de ma douleur ne se trouve pas là où j’ai mal !


Infarctus du myocarde et douleurs dans la mâchoire et le bras... parfois, l’origine de la douleur ne
se trouve pas là où l’on a mal.
Si cet exemple est heureusement bien diagnostiqué, très souvent des patients consultent leur médecin pour des douleurs abdominales ou thoraciques et l'examen médical ne met pas en évidence un organe censé être pathologique. Cette douleur peut parfois provenir du dos.
On parle alors de douleur référée, et le chiropracteur peut vous aider !


1. La douleur référée, qu’est ce que c’est ?


On parle de douleur référée (ou projetée) lorsque la douleur se manifeste à distance de son origine.
Ce qui fait souffrir le patient , ce sont donc les terminaisons nerveuses, le nerf pouvant se retrouver
irrité ou compressé à son origine ou sur son trajet
.

Cela donne lieu à de possibles erreurs diagnostiques: Par exemple, une douleur déclenchée par un
infarctus du myocarde peut être perçue au niveau du bras, car les informations issues du cœur et du
bras convergent par les mêmes voies dans la moelle épinière.
La douleur référée s’explique donc par la convergence de deux entrées nerveuses au même niveau
de la moelle épinière. Par ailleurs, les douleurs référées se caractérisent souvent par des muscles
douloureux et une hypersensibilité de la peau aux alentours de la douleur
.

 

2. Mais alors, d’où vient la douleur ?


Les pathologies vertébrales comptent parmi les origines connues de nombreuses douleurs
référées
. A chaque niveau vertébral - cervical, dorsal et lombaire - correspondent des douleurs
référées identifiées.

  • Les dysfonctions des vertèbres cervicales sont ainsi régulièrement associées à
    des douleurs entre les omoplates, au niveau des épaules ou encore à des maux de têtes.
  • Les vertèbres dorsales peuvent être à l'origine de douleurs dans la poitrine.
  • Les vertèbres lombaires peuvent provoquer des douleurs dites pseudo-viscérales, ressenties au niveau abdominal, urologique ou gynécologique.
  •  

Ces douleurs rachidiennes peuvent donc être à l'origine de nombreuses et parfois lourdes
investigations diagnostiques et peuvent conduire à une prise en charge médicale inadaptée
.


3. Sources:
https://www.chiropraxie.com/douleur-referee-ou-projetee-quand-je-n-ai-rien-la-ou-j-ai-mal
?fbclid=IwAR2sWUuInVQTP1qcav20JJ5Gf66paHLIlRiLPcdAfvO65roNF3ISIbNeBRE
(AFC)
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC10338069/

 

Après avoir procédé à des examens permettant d’écarter toute pathologie de l’organe au niveau où est ressentie la douleur, le chiropracteur est en capacité d’identifier les dysfonctions vertébrales susceptibles d’être à l’origine des douleurs référées et de proposer une prise une charge chiropratique adaptée.

 


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

J’ai été opéré, mais ma hernie discale revient ! Que faire ?

01 Mai 2024

Douleur référée: Quand la cause de ma douleur ne se trouve pas là où j’ai mal !

04 Avr 2024

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site partenaire de AFC

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.