Rechercher

Les enfants et la chiropraxie


Parce que les enfants jouent et découvrent toujours de nouvelles choses, ils sont généralement plus sensibles aux traumatismes. Une chute ici, une bosse là, peuvent dérégler l'alignement de la colonne vertébrale. Avec leur système nerveux jeune, en constante évolution, un petit dérangement vertébral peut affecter un enfant, causant toutes sortes de troubles autre que des douleurs, comme un sommeil interrompu, des maux d'oreille ou de l'asthme.


Voici cinq avantages incroyables de la chiropraxie pédiatrique pour vos enfants :


1. Prise en charge du système immunitaire


La saison automnale s’accompagne souvent de petits rhumes et virus qui reviennent, autant fatigants pour les parents que pour les enfants. Les ajustements chiropratiques sont un excellent moyen de soutenir le système immunitaire d'un enfant pour l’aider à lutter contre la maladie. Ils peuvent aussi être bénéfiques lors de problèmes digestifs (notamment les constipations et reflux), des otites récidivantes, de l’asthme. (1)


2. Amélioration du sommeil


Le sommeil est essentiel au développement des enfants, non seulement pour évoluer durant la journée, mais aussi pour grandir physiquement et émotionnellement. Une mauvaise santé de la colonne vertébrale peut entraîner des muscles tendus responsables des maux de dos affectant le sommeil, ou contribuer à des insomnies et des perturbations pendant la nuit. La chiropraxie peut également être très efficace sur l’énurésie, source de préoccupations pour beaucoup d’enfants quel que soit l’âge. (2)


3. Prise en charge des scolioses


Même s’il est difficile de guérir totalement les scolioses, les ajustements peuvent aider à les réduire si elles sont prises en charge assez tôt. (3) Ils sont dans tous les cas importants pour aider la colonne vertébrale à rester mobile en permanence afin de favoriser un redressement pendant la croissance de l’enfant et un bon fonctionnement. Au-delà d’un simple aspect esthétique, les scolioses sont souvent responsables de douleurs et d’inconfort.


4. Amélioration du développement cérébral


Les enfants atteints de troubles de l’attention peuvent avoir des désalignements vertébraux qui exacerbent ces troubles. Les soins chiropratiques peuvent être bénéfique pour aider les enfants à se concentrer tout au long de la journée, ce qui contribuera également à une évolution positive du comportement. (4) Le stress quel qu’il soit (émotions, fatigue, douleurs, mauvaise santé digestive,...) peut affecter les enfants. Sans grands moyens de faire face, ils agissent parfois par des comportements qui laissent les parents désarmés : humeurs ronchonnes, agressivité, fatigue anormale ... Les ajustements diminuent la pression exercée sur la colonne vertébrale, les os et les articulations pour améliorer le développement neurologique de l'enfant, et la réduction du stress passant par une meilleure santé et un bon fonctionnement du système nerveux contribue grandement à les aider à vivre plus sereins et heureux.


5. Soutient des nourrissons au cours des premiers stades du développement


Lors de l’accouchement, les tractions exercées sur votre bébé peuvent provoquer des lésions articulaires difficilement décelables. Ces dysfonctionnements peuvent entraîner des conséquences très diverses, parmi lesquelles des troubles du sommeil ou viscéraux, comme les coliques, des difficultés à prendre le sein, des tensions excessives ou des régurgitations. Par un travail de pressions très douces et précises, le chiropracteur a la capacité de détecter et corriger ces lésions dès le premier âge de la vie.



N’hésitez pas à faire venir faire régulièrement un bilan vertébral avec votre enfant, la prévention commence dès le plus jeune âge !



(1) Chiropractic care of a pediatric patient with symptoms associated with gastroesophageal reflux disease, fuss-cryirritability with sleep disorder syndrome and irritable infant syndrome of musculoskeletal origin Joel Alcantara, BSc, DC1 and Renata Anderson, DC2

(2) Chiropractic Care of an 8-Year-Old Girl With Nonorganic, Primary Nocturnal Enuresis: A Case Report Eigil Instebø 1 , Reidar P Lystad 2

(3) Changes in radiographic parameters following chiropractic treatment in 10 patients with adolescent idiopathic scoliosis: A retrospective chart review Eric Chun Pu Chu 1, Diya Midhun Chakkaravarthy 2, Kevin Hsu Kai Huang 1, Vicky Wei Kye Ho 1, Fa-Sain Lo 1, Amiya Bhaumik 2

(4) Chiropractic management of a patient with symptoms of attention-deficit/hyperactivity disorder Jeffrey M Muir 1

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout