Rechercher

La Chiropraxie, adaptée aux seniors ?


Avec l’âge, les os s’usent, les articulations perdent de leur souplesse, les muscles ont tendance à fondre,...

Cumulés, ces phénomènes affectent progressivement la mobilité et la qualité de vie :

- dégénérescence articulaire

- ankylose ou impotence fonctionnelle

- attitude voûtée

- raideur des cervicales avec des difficultés à tourner la tête

- lumbagos

- sciatique

- douleurs intercostales

- maux de tête

- tendinites

- vertiges


En s’appuyant sur votre historique de santé, sur l’imagerie médicale et sur une évaluation complète de vos fonctions locomotrices, le chiropracteur développe un plan de traitement adapté à votre degré d’ostéoporose ou d’arthrose, le cas échéant.


Nous vivons de plus en plus longtemps, il est donc essentiel de favoriser sa santé !


L’un des principaux problèmes de la colonne vertébrale rencontré chez les seniors est le canal lombaire étroit.

Encore appelé sténose du canal lombaire, ou syndrome de rétrécissement du canal rachidien, il désigne la diminution du diamètre du canal qui se trouve au niveau des vertèbres lombaires.

Mesuré sur scanner ou IRM, il devrait normalement être supérieur à 15mm, mais à partir du moment où il diminue en dessous de 13mm, les racines nerveuses libres dans le canal se trouvent comprimées, et l’influx nerveux ne peut plus circuler correctement, causant des symptômes plus ou moins graves.


La douleur se situe le plus souvent au niveau des cuisses et des jambes, généralement des deux côtés (néanmoins il peut y avoir qu’un seul côté douloureux), et augmente au fur et à mesure de la marche ou de l’effort. Parfois la douleur en bas du dos n’est même pas présente.


L’ajustement chiropratique permet, en redonnant le maximum de mobilité à la colonne vertébrale, de stimuler et décomprimer les racines nerveuses pour que l’influx nerveux puisse circuler normalement.


Dans le but d’éviter les opérations, une étude a été menée en 2016 sur 259 participants souffrant de canal étroit, pendant 2 mois, pour comparer l’efficacité d’un traitement médicamenteux (anti-douleurs et infiltrations), d’exercices seuls, et d’un traitement chiropratique couplé à des étirements.

Le groupe soigné par la chiropraxie a eu une amélioration des symptômes bien plus importante, et sur une proportion de patients plus importante que les autres groupes ! (1)



Nous arrivons à améliorer votre confort de vie jusqu’à un âge avancé, alors n’attendez plus pour retrouver une santé optimale !




(1) Comparative Clinical Effectiveness of Nonsurgical Treatment Methods in Patients With Lumbar Spinal Stenosis (Michael J. Schneider, DC, PhD, Carlo Ammendolia, DC, PhD, Donald R. Murphy, DC, Ronald M. Glick, MD, Elizabeth Hile, PhD, PT, Dana L. Tudorascu, PhD, Sally C. Morton, PhD, Clair Smith, MS,Charity G. Patterson, PhD, MSPH, and Sara R. Piva, PhD, PT)

52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout